Accueil » Cellule Mire : la carabine Winchester 70

Share This Post

Arme à feu

Cellule Mire : la carabine Winchester 70

Cellule Mire : la carabine Winchester 70

Présentation de la carabine Winchester 70

Bonsoir MyWelkit,
Nous allons étudier la carabine Winchester 70 qui est un grand classique des carabines à verrou. Etant donné que sa fabrication a débuté en 1936, vous imaginez à quel point elle est répandue et évidemment le nombre incalculable de variantes et de modification qu’elle a connu au cours de toutes ces années. En 1964, c’est un tournant essentiel dans la production de cette carabine car Winchester décide d’abaisser les coûts de production (ce n’est pas nouveau) et de simplifier sa production.

Il y en a tout de même déjà plus de 500 000 sur le marché US…

Le verrou, le magasin et la sous garde en général sont d’une fabrication plus « légère », ce qui va provoquer la colère des utilisateurs de l’époque. La presse spécialisée va aussi prendre position et finalement, devant tant de pressions, Winchester abandonne sa production économique en 1968 et en revient aux anciennes techniques ! Donc si on vous propose une Winchester 70 que vous savez produite entre 1964 et 1968, passez votre chemin, suivez la foule… Le calibre le plus courant proposé avec cette carabine pour les chasseurs est le 270 Winchester.  L’arme est assez longue, 108 cm mais légère car elle ne pèse que 3,2 kg vide. La monture conviendra plutôt aux personnes de grande taille, elle est en noyer américain, honnête mais pas de bois de qualité particulière. Sur les productions post-1980, on va retrouver un pontet en alliage léger qu’il faudra préserver des chocs violents.

La boîte de culasse est très massive

Et comme elle est épaisse sans comporter de découpe latérale appuie pouce pour favoriser l’alimentation par lame-chargeur, elle est considérée comme plus rigide que celle des boîtiers Mauser militaires. La partie droite de ce boîtier possède un trou circulaire. Ce trou est un évent de sécurité, en cas de rupture d étui, les gaz qui vont s’en échapper vont sortir par cet orifice, protégeant ainsi le visage du tireur. La queue du boîtier est découpée de façon à ce que la base du levier de verrou vienne s’y encastrer à la fermeture, ce qui constitue un verrouillage supplémentaire. (Classique). Le verrou est formé de trois parties brasées ensembles.Il est évident que les verrous usinés dans la masse sont préférables, mais comme les cartouches agissent par compression, cette technique de fabrication ne pose pas de problèmes particuliers. Le verrou comporte deux gros tenons antérieurs et est guidé à l’ouverture par son tenon gauche et un rail creusé dans le tenon droit.  La manœuvre de la culasse n’est pas d’une fluidité parfaite, on sent bien que cela gratte un peu, le polissage interne est très sommaire, mais son jeu à l’ouverture est tout de même moins important que sur un Mauser 98 K, véritable hochet.

ATTENTION au poids de la détente, que vous pouvez facilement régler vous-mêmes

Il a été constaté des départs accidentels avec des détentes allégées au maximum, le simple fait de claquer violemment le levier de la culasse vers le bas provoquait le départ du coup, avec toutes les conséquences que cela peut avoir ! Ici pas de chargeur amovible, mais un magasin de 4 cartouches que vous pourrez vider par le dessous en actionnant son verrou, le fond composé d’une plaque de tôle pliée est monté sur un axe. Là encore, vous pourrez rencontrer des anciennes versions SANS fond de magasin amovible, il faudra alors sortir les munitions par le dessus. Le canon de 55 cm est massif et très bien fini, son pas est de 10 pouces. Sa cartouche de 270 Winchester possède une trajectoire plus tendue que celle du 30.06 et est très polyvalente, après c’est le choix des projectiles en fonction des utilisations recherchées qui fait la différence. Une carabine intéressante qui reste une valeur sûre.

Bonne journée à toutes et à tous, n’hésitez pas me rejoindre sur mon groupe Facebook Cellule Mire !

Avertissement : le contenu de cet article est l’avis de l’auteur. Il ne reflète pas nécessairement les politiques ni les opinions de Welkit.

Share This Post

Armurier militaire 24 RIMA - 23 BIMA - 13 RDP, et créateur du groupe Facebook "Cellule Mire". Le groupe propose des sujets sur l'étude des armes à feu légères et des armes blanches. Nous abordons des sujets aussi divers que les armes militaires ou civiles, de toutes nationalités et de toutes époques, sous leurs aspects techniques, historiques ou pratiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register