Accueil » Cellule Mire : le pistolet de Terminator

Share This Post

Arme à feu

Cellule Mire : le pistolet de Terminator

Cellule Mire : le pistolet de Terminator

Présentation du pistolet AMT Hardballer .45 ACP

Je vous propose un petit topo sur le célèbre pistolet en 45 ACP du premier Terminator. Je vous ferai une petite liste complète de la totalité des armes utilisées dans le film, avec ce qui va, et ce qui va moins bien…mais en dehors du Spas 12, AR18, Valmet M82 ou autres UZI et Ithaca M37, c’est ce 45 qui a impressionné le public ! L’accessoiriste ne s’est pas trompé, la volumineuse visée laser de l’époque soulignait l’efficacité redoutable de l’ensemble. Notons que depuis bientôt 20 ans, les visées laser sont tellement petites qu’elles tiennent dans les tiges guide des ensembles récupérateur (chez Lasermax) entre autres.

Donc nous voici en présence d’un « Long Slide »

C’est à dire une culasse longue, allongée de 5 cm, soit 2 pouces. Mais voilà, ce n’est pas un Colt, c’est un AMT (Arcadia Machine Tools) connu ensuite sous le nom de AAI qui fournira les petits Automag en 22 magnum à la fin dès les années 88 / 89 puis les 45 magnum et autres PA en calibre 30 M1. Cet « Hardballer », nom désignant un pistolet destiné à tirer des munitions réglementaires blindées de forte puissance, souvent destinées à l’origine à des masses percutantes de PM, propulse les balles de 11,43 mm à plus de 300 m/s, on enregistre des VO de 310 m/s, comme quoi 5 cm peuvent faire là aussi la différence, d’autant plus que l’usinage des rayures est parfait. Mais si la canonnerie est excellente, la finition générale satinée est plus moyenne, les traces d’outils sont visibles et les bavures de moulage des pièces, car bon nombre d’entre elles sont réalisées par moulage « à la cire perdue », procédé bien connu des utilisateurs d’armes de chez Ruger. Pour actionner la culasse, plus lourde, sans incidents, il faut augmenter les charges par rapport à un Colt 45 Gold Cup duquel il se rapproche le plus. On passe de 0,25 g de BA 10 à 0,28 g pour un projectile plomb de 200 grains, sinon cela ne réarme pas correctement, la culasse pesant 450 g à la place des 350 classiques. Vous remarquerez l’intérieur de la détente, longue comme celle d’un 1911 (et non un 1911 A1 plus courte) qui est découpée, et on y distingue une visse. Cela se nomme le dispositif « Anti backlash », c’est à dire que l’on règle l’enfoncement de la visse pour qu’il n’y a aucune course morte de détente après le départ du coup. Cela permet une meilleure qualité de la détente et autorise un tir plus rapide en « double tap ».

Avec une telle arme, le tir à 200 mètres sur silhouettes métalliques devient possible

Mais juste pour le plaisir de toucher les cibles (il faut cliquer la hausse !) car la puissance de la balle de 45 à cette distance n’est plus suffisante pour faire voler les silhouettes à l’impact. Le magasin de Kettner Metz va l’ajouter à son catalogue dès Septembre 1984 au prix de 4290 F avec la conversion long slide pour 3360 F de plus comprenant le canon, la seconde culasse, l’ensemble récupérateur et la clavette d’assemblage qui n’est pas indispensable car on peut utiliser l’originale. On attend beaucoup des retombées du film sur les ventes… mais non, c’est un flop, d’autant plus que l’année d’après Kettner l’augmente de 1000 F, pour finalement retirer l’arme de son catalogue en 1987. Lorsque j’y ai travaillé en 1991, cette arme n’était déjà plus qu’un lointain souvenir.  Rien à voir avec les Beretta 92F de Bruce Willis que tout le monde s’arrachait… Cette société a connu des déboires à cause de l’usage d’aciers mal adaptés pour la fabrication de sa gamme « Automag » des années 90, des pièces se mataient trop rapidement, d’autres cassaient. Les pistolets furent progressivement retirés du marché. Qu’en était-il du Hardballer ? Il est tellement rare que je n’en ai jamais eu d’échos. Reste un pistolet particulièrement impressionnant dans les mains d’Arnold…

Bonne journée à toutes et à tous, n’hésitez pas me rejoindre sur mon groupe Facebook Cellule Mire !

Avertissement : le contenu de cet article est l’avis de l’auteur. Il ne reflète pas nécessairement les politiques ni les opinions de Welkit.

Share This Post

Armurier militaire 24 RIMA - 23 BIMA - 13 RDP, et créateur du groupe Facebook "Cellule Mire". Le groupe propose des sujets sur l'étude des armes à feu légères et des armes blanches. Nous abordons des sujets aussi divers que les armes militaires ou civiles, de toutes nationalités et de toutes époques, sous leurs aspects techniques, historiques ou pratiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register