Accueil » Présentation du fusil de sniper FN ABL

Share This Post

Arme à feu

Présentation du fusil de sniper FN ABL

Présentation du fusil de sniper FN ABL

Le méconnu fusil de sniper de chez FN Herstal : l’ABL

Nous allons discuter aujourd’hui d’une arme assez méconnue, le sniper de la FN Herstal ABL en calibre 308. Cette arme a été diffusée au début des années 1980. Élégante et fort bien conçue, elle était promise à un bel avenir… Le cahier des charges qui avait été à l’origine de sa réalisation exigeait un groupement inférieur à 50 cm à une distance de 600 mètres. L’arme se présente classiquement, un système Mauser doté d’un canon lourd doté d’un étonnant cache flamme. La crosse attire tout de suite notre attention. Toute la partie arrière est réglable en hauteur afin que le tireur puisse ajuster sa position en fonction de la hauteur de la lunette qu’il va utiliser.

L’optique proposée est une lunette propre à la FN de 4 x 24

Mais on a conservé dessus des organes de visée micrométriques (dioptres) pour un usage sportif. Le fut comporte un rail dans lequel peut se glisser à n’importe quelle position le bipied. Ceci n’impose pas au tireur une position particulière, comme c’est malheureusement le cas avec des armes comme le FRF 1 par exemple ou les appuis ne sont pas modulables. Un magasin de 5 cartouches à fond amovible complète le tout, il faudra prendre soin de bien ménager son cliquet de retenue. Il est assez dommage d’avoir de si belles armes bien conçues qui souffrent de détails aussi insignifiants qu’un cliquet trop petit ou trop fragile, pourtant essentiel dans la fiabilité d’une arme. Car tout ce qui concerne le magasin n’est pas négociable, pouvant provoquer un drame en opération.

Il est étonnant que la FN n’opte pas pour un classique chargeur amovible

C’est de toute manière discutable car un fusil de sniper à verrou ne se pense pas en termes de  » puissance de feu « . La sûreté manuelle n’est pas en forme de classique drapeau à l’extrémité du bouchon de culasse. Ici c’est plus classiquement un poussoir, plus pratique et compact, situé à droite de la boite de culasse. Il est essentiel pour le tireur de ne pas devoir changer de position et quitter sa visée pour l’actionner, chose évidemment plus compliquée avec un drapeau. Une belle arme à estimer à sa juste valeur…

Bonne journée à toutes et à tous, n’hésitez pas me rejoindre sur mon groupe Facebook Cellule Mire !

Avertissement : le contenu de cet article est l’avis de l’auteur. Il ne reflète pas nécessairement les politiques ni les opinions de Welkit.

Share This Post

Photo du profil de Jean François Colbert
Armurier militaire 24 RIMA - 23 BIMA - 13 RDP, et créateur du groupe Facebook "Cellule Mire". Le groupe propose des sujets sur l'étude des armes à feu légères et des armes blanches. Nous abordons des sujets aussi divers que les armes militaires ou civiles, de toutes nationalités et de toutes époques, sous leurs aspects techniques, historiques ou pratiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register