Comment purifier son eau ? Voici cinq manières de faire !

Savoir purifier son eau est vital lorsqu’on se trouve dans une situation de survie. Même l’eau de pluie qui tombe peut entrer en contact avec certaines parties d’arbres et attraper au passage les matières fécales d’animaux qui y vivent. Il y a de nombreuses méthodes qui permettent de purifier de l’eau. Parmi ces méthodes, il y a celles qui nécessitent l’utilisation des produits à acheter et celles qui n’ont besoin que de votre intelligence. En voici cinq qui, nous espérons, vous serons très utile en cas de besoin.

  1. Pré-filtrage d’eau : Si votre eau comprend de nombreuses particules et d’autres impuretés dégoûtantes, vous pouvez envisager de la pré-filtrer. En général, je le fais en plaçant un tissu sur l’ouverture de mon récipient et en versant de l’eau au travers de mon tissu. Cela limite la pénétration des débris et réduit les chances d’avoir un agent pathogène dans votre eau.
  2. Comprimés d’iode : Légers et portables, c’est ma méthode favorite quand je suis en mer. Lisez les instructions sur l’emballage pour connaitre les indications précises sur la quantité de comprimés qu’il faut pour purifier votre eau. Si votre eau est très trouble / sale, vous pouvez doubler le nombre de comprimés d’iode et le temps de purification (de 30 minutes à une heure en général). N’oubliez pas de remuer votre eau. Tout cela implique le maintien du récipient à l’envers pendant 5 à 10 minutes après avoir mis les comprimés d’iode dans votre eau et dévisser légèrement le bouchon pour permettre à l’eau contenant de l’iode de circuler à travers les espaces du bouchon et de purifier le reste d’eau non purifiée. Quelques conseils, n’ajoutez pas de boissons contenant de la vitamine C en poudre avant que le processus de purification ne soit complètement achevé, car cela peut avoir pour effet de réduire l’efficacité de l’iode. L’iode diminue aussi l’absorption de l’iode radioactif.
  3. Eau de javel : Prenez soin d’acheter de l’eau de javel ne contenant sans aucun autre produit chimique. Vous avez besoin d’une eau de Javel avec de 4 à 6 % d’Hypochlorite de Sodium. Avec ce pourcentage, utilisez la règle « Vous devez être 21 à boire ». Ce dont vous avez besoin, c’est 2 gouttes d’eau de javel pour 1 litre d’eau. Une fois que vous avez mis l’eau de javel, laissez reposer l’eau 30 minutes. Ou si c’est une eau est particulièrement douteuse, doublez la dose et le temps : 4 gouttes par litre et 1 heure.
  4. Ébullition : Un moyen extrêmement efficace pour purifier de l’eau. Pour plus de sécurité, emmener l’eau à une ébullition pendant 1 minute à basse altitude. À plus de 2 000 mètres d’altitude, il faut faire bouillir l’eau pendant 3 minutes par mesure de sécurité. En réalité, le temps nécessaire pour faire bouillir une eau est en général suffisant pour tuer tous les micros organismes nuisibles.
  5. Filtres : Il existe un nombre important de filtres d’excellente qualité. Vous devez seulement noter que tous les virus ne peuvent pas être éliminés et une purification en plus peut s’avérer nécessaire (iode, eau de javel, lumière UV).

Il existe plusieurs autres méthodes pour purifier une eau en dehors de celles que j’ai énumérées ci-dessus. Il ne faut pas compter sur la chance pour avoir une bonne eau donc je fais généralement bouillir mon eau ou j’utilise de l’iode. Je trouve que bouillir et utiliser de l’iode sont très efficaces pour purifier son eau mais la meilleure méthode mentionnée ci-dessus reste l’ébullition. Toutefois, faire bouillir de l’eau nécessite du temps et de l’énergie. Prenez conscience des dangers à boire l’eau de la région où vous vous trouvez et préparez votre trousse selon vos besoins. Soyez prudent, hydratez vous et, dans une situation de survie, faites attention à vos efforts !

Crédits : Mike Jones.