Accueil » Quel couteau pliant choisir ?

Share This Post

Avis d'experts

Quel couteau pliant choisir ?

Quel couteau pliant choisir ?

Quel est le meilleur type de couteau pliant ?

On lance un peu un pavé dans la marre car cette question revient à se demander quel arme de poing est la meilleure. Mais même si elle est compliquée, elle mérite qu’on s’y arrête pour y apporter une réponse. Avant de savoir quelle est le meilleur couteau pliant, il faut déjà connaitre les différents modèles existants. Partons du principe que c’est la première fois que vous achetez un couteau de ce type et que vous n’avez aucune idée de la façon dont il faut le choisir.

Trois types différents

Le couteau manuel est le plus classique. Il s’ouvre d’une ou parfois des deux mains comme les anciens couteaux de poche. Cela peut donc aller des couteaux de l’armée suisse ou des modèles extrêmement modernes. Le couteau automatique quant à lui utilise un mécanisme à ressort interne et un bouton externe qui permet de déployer la lame. De nombreux couteaux de combats modernes utilisent ce principe. Le couteau avec ouverture assistée par un ressort est une combinaison des deux modèles précédents. L’utilisateur doit amorcer l’ouverture avec son pouce (ou un autre doigt) via un trou ou une encoche pour un accès plus facile. Ensuite un ressort interne prend le relais.

Alors, quel est le meilleur ?

Pour beaucoup c’est une affaire de préférence personnelle. Si vous avez un couteau dans votre poche pour être “tacticool”, ou pour assouvir votre côté “Boy Scout”, pas la peine de chercher plus loin. N’importe lequel couteau pliant fera l’affaire. Mais si vous avez un couteau (ou des couteaux) dans un objectif précis, s’il sert à autre chose qu’à prendre de la place dans votre poche, il faut réfléchir davantage.

Le couteau manuel
Moins en vogue ces dernières années, il est lent à ouvrir et parfois on a besoin de ses deux mains pour y arriver. Même si ce n’est pas toujours le cas, il est généralement plus lourd et moins élégant que les modèles de combats et moins flashy que les modèles automatiques. Beaucoup les considèrent comme un six coups dans un monde dominé par les semi-automatiques. Mais ces modèles manuels ont tout de même des avantages. En premier lieu, c’est un modèle fiable. Comme il y a moins de pièces mobiles, il y a moins de risques de casse. Deuxièmement, ils sont généralement plus polyvalents. Un grand choix de modèles différents est disponible : du plus petit qui va dans la poche au gros modèle en bois massif qui s’attache à la ceinture.

Les couteaux à ouverture automatique
“Sexys” et populaires, ils s’ouvrent en un éclair et peuvent être mortels dans certaines mains. Ils sont parfaits pour James Bond mais pas le meilleur choix pour le garder toujours dans la poche. Le mécanisme qui sert à déployer la lame de manière ultra rapide est sujet au dysfonctionnement, ce qui peut rendre le couteau inutilisable. Les lames sont souvent plus minces, plus légères et inadaptées aux grosses découpes pour lesquelles il peut être nécessaire d’avoir un deuxième couteau.

Le couteau pliant assisté par un ressort
Parfois appelé SA (Spring Assisted) sur certains sites, c’est le compromis entre les deux premiers. Ce modèle permet de profiter de la force brute du couteau manuel tout en bénéficiant de l’ouverture rapide de l’automatique. Même s’il n’est pas aussi rapide que ce dernier, il est possible d’ouvrir un modèle haut de gamme SA. En particulier celui équipé d’un goujon ou d’un trou, assez vite et d’une seule main. De plus, ces modèles sont plus largement disponibles que les versions automatiques.

En tout état de cause, je pense qu’un SA de qualité est beaucoup plus utile qu’un couteau à ouverture automatique. De nombreuses personnes du secteur pensent la même chose, y compris d’anciens propriétaires d’automatiques. C’est pourquoi je porte un couteau pliant avec ressort comme “couteau standard” quand je pars en forêt pour la journée.

La législation

Impossible de finir cet article sans parler de la législation en rigueur en France. Si l’achat d’un couteau est libre à toute personne majeure, son port peut être problématique. Cela dépend surtout du contexte. En effet, sans raison légitime, le port (à la main) ou le transport (dans un sac) d’un couteau est illégal. Mais alors qu’est ce qu’une “raison légitime” ? Sur ce point, c’est juste une question de bon sens et de logique. Si vous êtes jardinier, ou que vous faites un pic-nic avec votre famille en vacances, il y a peu de chances que les Forces de l’Ordre vous réprimandent. Par contre, avoir un couteau sur soi pendant un trajet maison – travail dans le métro, à proximité d’un événement public (match de sport, concert…) ou, pire, dans un aéroport se justifie beaucoup moins. Et là, vous risquez de gros ennuis ! Soyez donc raisonnable…et raisonné !

Pour voir tous les couteaux pliants disponible chez Welkit, c’est ici !

Share This Post

Photo du profil de David Murphy
Passionné d'équipements militaires, du cinéma de guerre et de la 2nd Guerre Mondiale, je travaille chez Welkit depuis 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register