Accueil » 10 mécanismes d’ouverture de couteaux à connaître

Share This Post

Avis d'experts / Matériel militaire

10 mécanismes d’ouverture de couteaux à connaître

10 mécanismes d’ouverture de couteaux à connaître

Chaque couteau pliant est différent et possède son propre système d’ouverture de lame. Comme il n’est pas souvent facile pour les novices de s’y retrouver, nous avons pensé que faire un petit récapitulatif des mécanismes les plus courants serait des plus utiles !

Couteau pliant Magnum – Photo Welkit.com

Couteau pliant Magnum – Photo Welkit.com

1) Système à virole tournante : système utilisé notamment sur les couteaux Opinel, c’est un mécanisme sans ressort mais avec une bague de sécurité tournante permettant de bloquer la lame en position ouverte, et parfois fermée. Economique et simple.

Bague de sécurité Opinel – Photo par Opinel Musée

Bague de sécurité Opinel – Photo par Opinel Musée

2) Système Liner Lock : un des mécanismes les plus répandu. Lorsque la lame est déployée, une autre « lame ressort » prend place dans l’alignement de la lame dans le manche pour en bloquer le mouvement. Pour déverrouiller la lame, il suffit de déplacer la lame ressort dans le manche. C’est un système facile et rapide.

3) Système Frame Lock : même principe que le Liner Lock à la différence que le verrouillage est assuré par le manche tout entier. Ce mécanisme est censé donner plus de stabilité et de solidité qu’un Liner Lock.

A gauche Frame Lock, à droite Liner Lock – Photo par canifs.blogspot.fr

A gauche Frame Lock, à droite Liner Lock – Photo par canifs.blogspot.fr

4) Système Axis Lock : ce mécanisme équipe les couteaux de la marque Benchmade. Il est ambidextre avec un verrouillage automatique. Ce système permet l’ouverture de lame par un simple mouvement du poignet et est apprécié notamment de par sa sûreté.

Eclaté d’un mécanisme Axis Lock – Photo libre de droit

Éclaté d’un mécanisme Axis Lock – Photo libre de droit

5) Système automatique : le mécanisme automatique permet l’ouverture de la lame sans action directe sur la lame. La lame se débloque par simple action d’un bouton poussoir.

6) Système Compression Lock : le verrouillage de ce système se fait par la présence d’une platine dans la partie supérieure du manche. Le déverrouillage se fait simplement à l’aide du pouce. Ce mécanisme a été inventé par Spyderco.

7) Système Nak Lok : mécanisme proche du Liner Lock mais dont le déverrouillage se fait par un bouton poussoir, qui appuie sur la « lame ressort ».

8) Système Triad Lock : système sophistiqué où la lame est bloquée sur son axe et ce dans les deux sens. Ce mécanisme est apparenté au verrou à pompe et possède un rattrapage automatique de jeu.

Mécanisme Triad Lock – Photo par Bladereview.com

Mécanisme Triad Lock – Photo par Bladereview.com

9) Système KVT – Kershaw Velocity Technology : ce mécanisme permet un déploiement rapide de la lame très simplement et avec peu d’efforts. En effet, la lame, montée sur des roulements à billes, permet de s’ouvrir presque de manière assistée.

Système KVT - Photo par Edgeobserver

Système KVT – Photo par Edgeobserver

10) Système Cran forcé : les couteaux à cran forcé sont très utilisés dans la coutellerie traditionnelle française. Les couteaux à cran forcé sont équipés d’un ressort entre les platines qui maintient la lame en position ouverte. Pour rentrer la lame, il suffit de forcer sur le dos de cette dernière.

Mécanisme à cran forcé – Photo par coutellerie-ap.fr

Mécanisme à cran forcé – Photo par coutellerie-ap.fr

Share This Post

Photo du profil de David Murphy
Passionné d'équipements militaires, du cinéma de guerre et de la 2nd Guerre Mondiale, je travaille chez Welkit depuis 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register