Soyez totalement à l’abri des coups de chaleur et profitez pleinement de votre voyage cet été

Très peu de personnes ont le courage de quitter leur domicile confortable quand les moments de fortes températures d’été arrivent. Mais, si vous vous préparez et apprêtez en conséquence, vous pouvez facilement profiter de vos campings sans aucun tracas, et ainsi communier avec la nature. L’hydratation et l’habillement approprié sont les deux facteurs les plus importants à prendre en considération, mais d’autres points sont également à considérer avant de vous mettre en route pour le camping.

Parlons un peu d’eau…

Triplez la quantité d’eau que vous avez l’habitude de boire. Cela suppose que vous soyez conscient de l’importance de s’hydrater pendant votre voyage, particulièrement si vous passez votre temps loin des chemins tous tracés. Cependant, la déshydratation peut surprendre même les aventuriers les plus expérimentés. Pendant les moments de chaleur intense, les gens brûlent environ plus de 50% de calories qu’ils ne font dans les conditions plus tempérées. Alors, assurez-vous d’avoir TOUT LE TEMPS quelque chose à boire ! Ceci s’applique même quand vous n’êtes pas en action. Se pré-hydrater en prenant un litre avant de partir pour votre excursion est une bonne idée.

Utilisez un sac d’hydratation. J’en ai acheté un il y 5 ans, et il ne m’a jamais laissé tomber. Même après avoir passé plusieurs heures de camping, le réservoir de trois litres ne montre aucun signe de dépérissement. Une astuce simple consiste à lui ajouter quelques glaçons, et à le mettre au réfrigérateur pendant la nuit. Le réservoir fait un travail remarquable, en isolant la température de l’eau, même directement sous la lumière du soleil pendant la marche.

La nourriture hydrate également ! En plus de vos repas normaux, munissez-vous de nourriture qui contient beaucoup d’eau ! Apportez par exemple de la salade de fruit. Le yaourt est aussi recommandé pour le petit déjeuner.

Vous partez dans les terres ? Purifiez ! Si vous désirez faire du camping dans l’arrière-pays, vous aurez besoin de purifier votre eau. Cela induit bien sur de ne pas opter pour une randonnée dans une région asséchée pendant l’été, cela parait comme une évidence. Avant de partir, essayer de repérer les cours d’eau sur votre trajet. Cependant, il y a de fortes chances que ces derniers contiennent des bactéries très dangereuses. Vous pouvez utiliser les pastilles de purifications afin de sécuriser votre ravitaillement en eau.

Un habillement adéquat permettra de surmonter les jours de chaleur

Les chapeaux de type Boonie sont les meilleurs. S’ils sont assez utiles pour les buissons du Vietnam, ils le sont également pour le camping. D’un poids léger, confortable, et offrant une bonne protection contre le soleil, le Boonie est le choix le plus populaire des excursionnistes et des campeurs. Il vous procure une protection plus adéquate et à 360° contre le soleil. De nombreuses marques et coloris existent, pour satisfaire tous les besoins.

Mettre des vêtements adaptés à la sueur. Nous vous suggérons d’éviter les vêtements fabriqués essentiellement en coton. En effet ce matériau n’évacue pas rapidement la transpiration, et c’est très important pendant une randonnée d’été.

Sommeil, abri et stockage

Apportez une glacière ! En fait, apportez-en deux ! Une glacière doit servir pour des boissons et l’autre pour la nourriture. Les séparer des autres accessoires est important, parce que trop d’humidité à côté de la nourriture pourrait la gâter. Si vous avez planifié de cuisiner un peu de viande une fois arrivé au camping, il n’y a rien de pire que de trouver vos steaks gâtés, parce que ceux-çi était proches d’une bouteille dégoulinante d’eau, à cause des glaçons qui se trouvent à l’intérieur.

Tente, bâche ou hamac ? Plein d’options s’offrent à vous. S’ils fait particulièrement chaud à l’extérieur mais que vous devez quand même sortir, choisissez d’utiliser la bâche plutôt qu’une tente. S’il n’y a aucun insecte nuisible aux alentours, la bâche est le meilleur moyen de se protéger du soleil, même pendant la soirée, quand la température n’offre pas les conditions adéquates pour avoir un sommeil paisible. Vous avez juste besoin de petits arbres ou de poteaux plantés au sol afin de suspendre la bâche au sommet, pour créer un abri simple contre le soleil. Un abri qui vous ferra vous sentir « comme à la maison » après une rude journée de randonnée.

En revanche, si vous voulez vraiment utiliser une tente, assurez-vous d’en prendre une avec aération ! Pour ce faire, n’importe quelle tente trois-saisons fera l’affaire. La lumière du jour y pénètre en toute aisance. Laissez juste le double-toit ouvert, et jouissez d’une vue agréable, à la belle étoile, qui vous épargnera des courants d’air et des insectes ! Autrement, vous pouvez opter pour un hamac. De la sorte, vous pourriez installer votre camping dans des zones un peu difficiles comme les abords d’un ruisseau ou d’une montagne. Ne soyez pas intimidé, lancez-vous !

Choisissez le sac couchage adéquat ! Tous les sacs de couchage ne sont pas pareils. N’emportez pas avec vous celui qui est lourd et pour l’hiver, quand celui qui est léger peut facilement faire l’affaire ! Le sac de couchage Snugpak est propice pour dormir dans les conditions tropicales, chaudes et humides. Il est facile à ranger et compacter, le rendant parfait pour les randonneurs. N’oubliez pas d’emporter un tapis de sol et un oreiller gonflable si vous le pouvez !

Quelques conseils importants

Dites à quelqu’un où vous partez ! Les aventures en solitaire sont agréables, mais il n’y a aucun honneur à vous mettre en péril, et de n’avoir personne qui connaisse de quelle côté vous êtes. Informez toujours quelqu’un avant de partir et munissez vous d’un moyen de communication satellite (votre smartphone) ! Vous n’êtes pas convaincu ? Regardez donc le film « 127 heures « . Vous changerez vite d’avis…

Pendant votre voyage, ne forcez pas. Il convient de se reposer fréquemment à l’ombre, et de rester hydraté. Une excursion n’est pas une course. Prenez votre temps, et profitez du plein air !

Gardez les produits odorants rangés correctement. N’attirez pas la faune, ni la flore ! Conservez proprement la nourriture, pour empêcher sa décomposition ! Évitez de laisser les choses comme des déodorants ou le dentifrice sous la tente. Si un ours se pointe, on peut vous assurer que la chaleur sera la dernière chose à laquelle vous vous préoccuperez.

Amusez-vous ! Si vous avez pris les précautions nécessaires, camper pendant les periodes de température extrême peut être une expérience incroyable. Avec un nombre réduit de participants, il y a plus de chances de profiter de la faune et de la flore, et de trouver du bonheur à immortaliser par quelques selfies. Mais a part ça, il y a toujours ce petit quelque chose de satisfaisant quand on « conquiert » la nature, plutôt que ce soit cette dernière qui prend le pas sur vous. Vous pouvez suer profondément, et le soleil pourrait essayer de vous contraindre à avoir recours à la climatisation, mais cela ne doit pas vous freiner dans votre élan de réjouissance en plein air !

Préparez…et profitez !

Crédit : Brent Hannify.