Accueil » Le HK416 remplace le FAMAS

Share This Post

Equipement militaire / Matériel militaire

Le HK416 remplace le FAMAS

Le HK416 remplace le FAMAS

H&K remporte le marché de l’AIF avec son HK416

Pourquoi remplacer le FAMAS ?

Conçu pour remplacer le bon vieux fusil automatique Mle 49/56, le Famas a fait rentrer l’armée française dans le club des utilisateurs de fusils d’assaut (dont les deux plus connus sont le M16/M4 américain d’Eugene Stoner et l’AK47/74 russe de Mikhaïl Timofeïevitch Kalachnikov). Mais adopté trop tardivement à la fin des années 70, et bien qu’étant un petit bijou de l’industrie armurière (ambidextre, bull-pup, lance grenade intégré), notre Clairon national souffrira très vite d’un défaut majeur : il est impossible de le faire évoluer.

Considéré par certains comme étant une arme lourde, difficile à entretenir et compliquée à réparer si elle venait à être endommagée, le Famas, contrairement à ses concurrents tels le M4 ou même l’antique Kalashnikov, voit ses avantages tourner en désavantages : son encombrement réduit, son garde main avec poignée intégrée empêche tout « upgrade », impossible de lui rajouter une poignée tactique, un désignateur laser, une crosse à absorption de recul, un appuie-joue, un lance grenade de 40mm ou même une simple lunette de tir ! Bref, tout ce que les autres fusils d’assaut acceptent et qui rendent la vie de l’opérateur bien plus simple (et parfois la lui sauvent) est interdit au Famas. Bien sûr il existe des adaptateurs, mais pas pour tout. Mais surtout, un défaut majeur se fait jour : sa munition.

En effet, au XXe siècle, la France fabriquait ses propres cartouches et ses propres armes militaires d’infanterie dans ses Manufactures d’Etat, telle la Manufacture d’Armes de Saint-Étienne (MAS). Etant donné que l’on fabrique d’abord la munition et ensuite l’arme qui la tire, le Famas a été conçu pour une munition de 5.56 qui même si elle est identique d’aspect au modèle OTAN, n’est pas interchangeable. Or la fabrication de cartouches de petit calibre cesse à la fin des années 90 et il faut donc acheter des cartouches, qui elles sont aux normes OTAN… et les problèmes commencent : par exemple, la chambre du Famas permet de tirer des cartouches en acier laqué, avec des douilles en laiton, se posent parfois des problèmes d’adhérence et il n’existe pas de cartouches OTAN en acier laqué, quant au pas de rayure français, les balles SS109 ne l’apprécient guère, et puis il y a aussi le chargeur, trop fragile, car conçu pour être jetable bien qu’il ne l’ait jamais été pour des raisons évidentes d’économies.

C’est pourquoi dès 2009, une étude pour une Arme Individuelle Future (AIF) fut lancée. “L’arme aura la capacité de tirer tous types de munitions de calibre 5,56 mm au standard OTAN (5.56X45mm ou .223 Remington), les grenades à fusil, les grenades basse vitesse de 40 mm. Elle s’intégrera dans le système FELIN et dans les moyens de simulation des armées.” indique la DGA (Direction Générale de l’Armement).

Le marché de l’AIF (Arme Individuelle Future)

En 2014, un appel d’offres européen est lancé pour choisir l’entreprise la plus apte à fournir le nouveau fusil d’assaut de l’armée française. Outre les spécifications techniques, le marché de l’AIF prévoit que les moyens de productions, les sources d’approvisionnement et la chaîne d’assemblage soient situés sur le sol européen, afin d’assurer un approvisionnement rapide et un service client optimal.

En 2015, cinq prétendants furent retenus par la DGA : Heckler & Koch (Allemagne), FN Herstal (Belgique), Beretta (Italie), SIG Sauer (Suisse) et HS Produkt (Croatie).

  • L’allemand H&K proposait leur HK416, réglementaire dans les forces armées hollandaises et norvégiennes, mais surtout dans de nombreuses forces spéciales dans le monde, y compris américaines dont le JSOC ou de l’armée française.

HK416

  • La société FN Herstal présentait leur célèbre SCAR, créé pour les besoins du United States Special Operations Command (US SOCOM). Le SCAR est déjà utilisé par les Navy Seals, l’USMC, certains SWAT, le GSG-9 et d’autres unités en Belgique, en Italie et en Pologne.

FN SCAR

  • L’italien Beretta concourrait avec leur ARX 160. L’arme est utilisée en Italie, Albanie et au Kazakhstan et Turkménistan.

Beretta ARX 160

  • La firme SIG Sauer présentait le fusil d’assaut SIG 516, adoptés au sein des armées suisse, argentine, égyptienne et serbe.

sig516-patrol-large

  • Enfin le Croate HS Produkt, cinquième et dernier prétendant, entrait dans la course avec leur VHS-D1.

HS Produkt VHS D2

Les 4 principaux concurrents en lice, HK, FN Herstal, Beretta et Sig Sauer disposaient de l’antériorité, du savoir-faire et de la technologie, sans parler de la logistique qui doit être sans faille, l’outsider, HS, même s’il avait une chance, risquait toutefois de ressembler à la grenouille de la fable, mais sait-on jamais ? Nous avions bien adopté en 1936 l’ultime descendant de l’arme inventée 50 ans plus tôt par le génial Paul Mauser, le fusil à répétition manuelle MAS36, alors que la même année les américains inventaient le fusil semi-automatique Garand…

Le HK416 remplace le FAMAS

Les cinq fusils d’assaut présentés à la DGA pour le marché de l’AIF ont tous fait leurs preuves sur le terrain, en particulier le SCAR et le HK416 qui sont réglementaires dans bon nombres d’unités des Forces Spéciales dans le monde. Après des mois de tests en situation réelle et d’études des différentes chaînes logistiques que proposaient les entreprises concurrentes, l’entreprise Heckler & Koch a été retenue début septembre, remportant ainsi un marché évalué entre 300 et 400 millions d’euros sur plusieurs années. Ce n’est d’ailleurs pas le premier fusil HK en service en France, la Police utilise depuis le début de l’année des G36.

Le HK 416 est issu d’un système éprouvé, inventé par Eugene Stoner à la fin des années 50 alors qu’il travaillait pour la société Armalite et plus connu sous le nom de AR15 ou M16 dans sa version militaire et maintenant M4. Heckler & Koch ont amélioré le mécanisme en résolvant le problème d’encrassement dû au fonctionnement par emprunt des gaz direct en y rajoutant un piston… Simple mais encore fallait-il y penser. C’est une arme fiable, solide, précise et facile à entretenir et c’est ce qu’on demande à une arme militaire.

Le choix du HK 416 est sans doute un choix pragmatique et de bon sens, et gageons que compte tenu de la rudesse des tests subits, c’est sans aucun doute le meilleur des cinq qui a été choisi !

Fan de HK ? Découvrez comment bien configurer son HK416.

Share This Post

Photo du profil de Charles LFB
Grand passionné d'équipement militaire et d'armes à feu anciennes et modernes, je m'intéresse à tout ce qui touche au monde de la défense. Je souhaite partager avec vous des articles sur l'actualité militaire et police. Je vous encourage à échanger avec moi vos avis dans les commentaires. A bientôt ! Charles LFB

45 Comments

  1. Bonjour,
    J’ai lu attentivement l’article parlant du remplacement du FAMAS par le HK416. J’ai été surpris de voir quand vous avez listé la liste des 5 prétendants désignés par la DGA. Au moment de parlé de SIG, que cette entreprise avait proposé le modèle SIG 516 et qui plus est, ce fusil ferait partie de l’arsenal de l’armée suisse. Pour votre information, le SIG 516 n’a jamais fait partie du matériel en vigueur au sein de l’armée helvétique et de plus, le fusil proposé par SIG lors des évaluations par la DGA était le SIG 553 LB, si je ne m’abuse. Car ce fusil correspondait au cahier des charges étant fabriqué en Europe (Suisse) contrairement au SIG 516 qui lui, est fabriqué aux Etats-Unis. Aussi, je vous prierai de corriger votre article dans ce sens.
    D’avance merci.
    Meilleures salutations.

    Igor Biscan

    Reply
    • Photo du profil de Charles LFB

      Bonjour Biscan,

      J’ai mis un peu de temps pour vous répondre car vous m’avez mis le doute concernant le SIG 516, mais après plusieurs recherches et la confirmation par mes sources concernant cette information, il s’agit bien du SIG 516 qui a été présenté pour remplacer le Famas par Swiss Arms.

      Reply
  2. Alléluia !!!
    Enfin la France se dote d’un vrai fusil d’assaut, aux normes OTAN. C’est vrai qu’avec notre Famas (révolutionnaire à la fin des années 70, Guerre froide et armée de conscription hautement mécanisée…) tirant la vieille 5.56 de la guerre du Vietnam, pour une superpuissance mondiale on avait l’air à la traîne.
    Mais est ce que le HK 416 est le meilleur choix ??? Je suis fan des armes type AR 15 mais dans un stand de tir, pas sur le terrain. ce type d’arme est loin d’être sans défaut:
    le tube de crosse contient le ressort récupérateur, la crosse ne sera donc jamais rabattable, le fait d’être télescopique c’est qu’une demi mesure. une arme peu encombrante c’est le top, le soldat sur le terrain ne fait pas que tirer, 99% du temps il ne fait que porter son arme.
    Pour réduire son encombrement le HK 416 a un canon court réduisant la vitesse et les performances de la 5.56mm (en comparaison notre Famas avait un canon 10cm plus long). En Afghanistan on se plaignait du manque de pêche de la 5.56mm dans des engagements à grandes distances, ça s’améliorera pas…
    Gros avantages : l’ergonomie parfaite des AR-15, arrêtoir de culasse (pour ne pas avoir la surprise d’avoir une arme déchargée) un chargeur mondialement répandu qui tombe tout seul en utilisant qu’un doigt et pas la deuxième main… mais d’autres armes le font aussi.
    j’aurai opté pour une arme ayant le système moteur d’une kalashnikof (gros piston solidaire de la pièce de manoeuvre, gros tenons de verrouillage, éjecteur fixe, crosse rabattable…) avec l’ergonomie d’un AR-15 (arrêtoir de culasse, sélecteur rapidement accessible, chargeur mondialement répandu…): une arme éprouvé de se type existe, un Sig de la série 550 avec un chargeur aux normes OTAN aurait été parfait, pourquoi n’y ont ils pas pensé ?

    Reply
  3. Bonjour je voudrais savoir si oui ou non ce hk416 va être intégré au système félin. Ce ne serait pas du luxe même si cela parait peu probable étant donné que les régiments d’infanterie viennent tout juste d’être dôtés de Famas tous neufs (pour une somme qui a du être astronomique). L’hypothèse la plus vraisemblable serait que seules les unités non “félinisées” recoivent le HK.

    Reply
    • Photo du profil de Charles LFB

      Bonjour Molingueur,

      Normalement l’arme sélectionnée devra s’intégrer «dans le système FELIN » selon la DGA, c’était l’une des conditions pour remporter le marché de l’AIF. Alors à terme le HK416 remplacera tous les Famas, mais cela prendra plusieurs années, H&K livrera jusqu’à 16.000 HK416 par an et devra assurer un service après-vente pendant 30 ans.

      Reply
      • 14 ans de livraison pour cette quantité d’armes c’est pas vraiment orgasmique comme délais ! – Nous ne sommes pas prêt de ne plus voir le Famas disparaitre de nos radars – Je reste toujours surpris par les délais de livraison de certains matériels ( Patrollers, début en …2019, roquette a guidage laser & induction livrable fin …2019 ) La complexité technique de ces matériels n’est pas telle qu’elle impose des délais que je trouve prohibitifs…!

        Reply
  4. Un pays comme la France doit produire ses armes légères, quel que soit le prix. Et si nous étions en conflit avec l’Allemagne ? .. Bien sur, ce n’est plus possible ma bonne Dame… C’est une question de principe et d’Honneur. Nous n’avons même pas exigé une fabrication intégralement sur le sol Français …

    Reply
    • Tout à fait d’accord avec vous. Dans 20 ans ce sera le tour des chars , des avions de chasse, des bateaux…
      Adieu l’indépendance nationale et dans ce domaine, c’est grave !

      Reply
      • Ajoutons à vos commentaires que la France n’est même plus capable de produire les munitions qui vont avec ces armes, et reste donc, totalement dépendante de l’importation. Déplorable tout simplement.

        Reply
    • C’est il y 25 ans qu’il fallait râler – A l’époque de l’abandon de la filière de production pas assez rentable pour un marché intérieur, personne de quelque bord que ce soit ne s’est lever pour défendre la cause de l’armurerie française – Il faut juste ravaler sa petite fierté de français…ce n’est pas un drame ! – Garder sa maitrise d’oeuvre sur le materiels strategiques (sous marins, chasseurs, missiles, telecom etc) réellement garant de notre indépendance est là essentiel et c’est ce que nous avons – Beaucoup de pays européens ne peuvent pas en dire autant !

      Reply
    • Tout à fait d’accord avec vous. Notre France ne fera plus rien d’elle même bientôt. (Cela pourrait également créer des emplois)

      Reply
  5. La felinisation du fanas à largement montrée qu’il pouvait être modernisé. L’abandon de la production des munitions de petit calibre sur le territoire national décidée sous l’autorité de l’état français à effectivement posée des problèmes particulièrement lorsque les achats se font au moindre coût

    Reply
  6. Bonjour, c’est donc bien l’armée de terre qui sera équiper de ce fusil hk416, quant est t’il de la marine et de l’armée de l’air? Cordialement

    Reply
  7. Photo du profil de Luke S.

    Bonjour chocted,
    concernant l’armée de l’air et la marine nationale, elles seront toutes deux équipées du HK416.

    Reply
    • Correction , l’ensemble de l’armée française va passer sur HK416. L’Armée de Terre, la Marine et l’Armée de l’Air. Les aviateurs utilisent toujours le FAMAS même si le HK équipent les FS.

      Reply
  8. Vous ne maîtrisez pas votre sujet. Le mas36 n’est pas un mauser 98. L’éternelle émulation fait que la cartouche à gorge et le magasin en quinconce ont été adoptés par beaucoup mais cela s’arrête là. Si ce sont là vos arguments pour dire qu’après tout en France on n’a jamais su fabriquer un fusil je vous laisse vous cultiver. Pour le concret, possédant mas36 et mauser 98k je peux vous dire que ce ne sont pas du tout les mêmes armes! Pour ce qui est du Garant: il a été conçu par un franco canadien et en utilisant le principe de fonctionnement du FSA français de la première guerre mondiale. Aller, avant de lancer des assertions il faudrait d’abord étudier.

    Reply
    • Photo du profil de Charles LFB

      Bonjour, nous ne nous sommes pas compris, le MAS36 est l’ultime évolution du Mauser en ce sens qu’il en reprend les qualités en les améliorant, quant au GARAND, mon seul propos était de souligner que nous adoptions en 1936 sans doute le meilleur fusil à verrou du monde mais qui somme toute était dépassé ou le serait très bientôt, d’ailleurs nous aurions pu faire bien mieux, comme vous le faites justement remarquer, nous avions pris pas mal d’avance dans le domaine des armes automatiques durant la première guerre mondiale. Pour preuve la vie du MAS36 fut plutôt courte et cantonnée à l’entraînement principalement dès le début des années 50 alors que la plus grosse partie de sa production eut lieu après 1945 et qu’il était remplacé en… 1949 par justement le MAS49 semi automatique… CQFD.

      Reply
      • Le FRF1? Il est directement issu du MAS36 et servait il y a encore 1 decennie. .. CQFD, c’est cela? Je vous enjoins à essayer un MAS 36 et un mauser 98 peut être verrez vous les différences. Comme il a été dit plus bas outre les programmes de modernisation (vaine ) des Lebel et Berthier, il y avait en parallèle du mas 36 la gestation du mas 38 (puis mas44 décliné en mas 49). Ce sont des idioties administratives qui ont menees à l’anonymat ces armes. Pour le Garant ses problèmes étaient sont poids excessif et la nécessité d’utiliser des lames chargeurs.

        Reply
  9. Un détail, la photo qui est sous la description du Herestrau est en fait celle du SIG…

    Reply
  10. Nous, pensons nous que le fusil n’est pas le véritable problème.
    Serait plutôt sa munition.
    Car si je ne me trompe, notre armée est sous commandement de L’OTAN.
    Et nous avons été prié de nous aligner.
    Ah! indépendance quant tu nous tiens!!

    Reply
  11. L’armée française a certes adopté le Mas 36, le meilleur fusil a rechargement manuel de la 2e guerre, , qui a été étudié de concert avec le Mas 38/40, avec qui il partageait un certain nombre d’éléments. Les troupes d’élites devaient recevoir ce fusil. Comme pour nos autres armes, les lenteurs du tendem administration/industries en ont décidé autrement. Il était semi-automatique, et supèrieur au Garand, ce sont les américains qui le disent. Il sera devellopé après guerre en Mas 49/56. Par ailleur l’armée française disposait de FM Mas 24/29 qu i lui, préfigurait les fusils d’assault comme le Sturmgewer.

    Reply
  12. Bonjour à tous ,
    je suis surpris par cette décision , certe hk est une entreprise haut de game et je pense que le nom est aussi pour quelque chose , mais pourquoi se baser sur une ossature à l’américaine ( ben ou est le g36?) , on veut uniformiser les munitions , d’accord mais j’ai entendus dire que bon nombre de Famas on étaient recanonés , que de plus on vas se retrouver avec les mêmes dimensions encombrement que le Famas pour un canon plus court pour une production non national en ne sachant pas du tout actuellement ce que l’europe vas devenir .
    puis autres questions que faire du Famas Félin pourquoi avoir réaliser autant de recherche sur le Famas , pour finalement l’abandonner , le bullpup à tout de mêmes fait ses preuves voir Steyr Aug modèleA1 , A2 , A3 la aussi tous comme le modèle croate …c’est Européens sans parler des israéliens et du Tavor et j’en passe et des meilleurs(bon la c’est pas Européens) .
    et ce que cela voudrais dire que nous sommes nulles à ce point ???et nos entreprises armurières ???
    la pour l’emplois c’est pas cool!!!
    les réflexes acquis que nos soldats vont devoir adapter , changements de chargeurs devant derrière, c’est pas pareil pour un soldat lambda s’il n’est pas en OP ça peut être surprenant !!!
    bon allez j’arrête de dirent des bétises , je sort .

    Reply
  13. Bonjour, la configuration bullpup n’est bien que sur le papier… je m’explique: 90% des affrontements actuels se font en ville, il faut donc être capable d’épauler des 2 côtés, impossible en bullpup, on recevrait les étuis chaud dans la figure. ( sauf avec l’extraordinaire fn p90 qui éjecte vers le bas).
    Le choix du hk416 est je trouve très bon, c’était pour moi le meilleur choix entre les 5.

    Reply
    • Le choix du HK 416 est pour moi également le meilleur au vu de ces capacités, pour tous ceux qui ont testé les armes de cette marque sur le terrain il n’y a pas trop de doutes même si les SIG sont très proches par la qualité et la fiabilité des composants.

      Reply
    • Ou le F2000 qui éjecte vers l’avant

      Reply
  14. Alors comme cela notre F A M A S dit ” le clairon ” est appeler à disparaître aux profit du du HK416 de l’allemand H&K. Très bien si c’est pour le bien de nos soldats, mais que vas t’il advenir de notre ” Clairon national “, il sera très certainement passer par le pilon, je propose une petite chose, qui à mon avis feras plaisir aux Français qui ont contribuer à l’achat de cette arme, par notre armée à la manufacture d’arme de st Etienne, que l’état offre un F A M A S certe démilitariser, mais pour que celui-ci ne tombe pas dans l’oublie, et je vous l’avoue, j’aimerais en faire partis de chez chanceux.

    Reply
    • Rassurez vous la livraison des HK416 est contractuellement prévu pour un étalement d’une période de ..10 ans (Oui je sais, pas vraiment “orgasmique” comme production) et certaines voix commencent à s’élever pour faire accélérer la manœuvre ! – “Le clairon” n’est donc pas prêt de disparaitre comme ça de nos radars , de plus, il semblerait qu’il soit destiné à doter notre future garde nationale, nous aurons donc la possibilité de le revoir …

      Reply
  15. Sa va mal pour un super puissance comme la France, qui n’est même pas en mesure de doté sont armé des armes très sophistiqué , pour moi c’est une honte pour un si grand pays , ou sont les savoirs faire français ,il on obligé aller acheter des armes en Allemagne , est-ce une mauvaise politique de la part de nos dirigeants moi je ne sais pas

    Reply
    • Ce qui est une honte, c’est de faire autant de fautes d’orthographe en si peu de phrases !

      Reply
    • Ce n’est pas une question de savoir faire.
      Juste qu’a l’instant T, le HK416 est la meilleure arme à mes yeux.
      Eprouvé au combat par ni plus ni moins que nos Forces Spéciales ( surtout les CPA )
      De plus comme dit precedemment, le Bullpup, sortis de son design reconnu/reconnaissable entre 1000, etant gauché, si je peux eviter de me fader les étuis brulant en pleine gueule ( et encore avec le Famas c’est pire )
      Le G36 est loin d’être une arme fiable au combat d’apres quelques membres des CPA que je connais ( jamais testé pour ma part )

      L’important c’est pas l’origine de l’arme mais la sécurité et le bien etre pour l’operateur de celle-ci

      Reply
      • De fait de ce point de vue l’origine n’est pas importante. Toutefois cela aurait dû être étudié depuis longtemps afin de faire de l’emploi en France, de faire vivre le savoir faire qui s’éteint. C’est l’argent des français et il part en Allemagne. Tout comme pour la majeure partie de l’équipement, on ne doit sûrement pas être capable de le fabriquer. Les arguments sur les délais c’est de la foutaise en barre. On a strictement rien étudié de sérieux comme successeur au famas. Le joli rafale, plus complexe certes, est dans les cartons depuis le tout début des années 80 et continue seulement d’arriver en service. Les fabriqués nationales auraient dû avoir des commandes de prototypes constantes dès la fin des années 80. Mais bon, la France doit devenir un pays de services donc français, apprenez à recevoir les cacahuètes qu’on aura l’obligeance de vous jeter!

        Reply
        • Aucun pays ne produit complétement tous les matériels dont il a besoin et la France ne fait pas exception – L’indépendance nationale c’est de conserver des savoirs faire sur des matériels majeurs (sous marins, missiles, blindées, avions, drones, transmissions, satellites etc.) quelle n’ai pas su rentabiliser une industrie d’armement petits calibre pour regrettable qu’elle soit ne mettra pas en péril la capacité du pays a assurer son indépendance militaire, c’est juste un petit problème d’orgueil national qui énerve, rien de plus ! – Techniquement compte tenu de ce qu’est le marché aujourd’hui, il n’y a aucune rentabilité a recréer une filière industrielle d’armements petit calibre et la taille réduite des besoins stricto sensus français ne permet pas une viabilité et une pérennisation de cet entreprise – C’est il y a 25 ans que cela aurait du être joué..

          Reply
  16. On peut débattre sans fin sur le meilleure FA mais de mon point de vue le 5.56 est un tres mauvais calibre certe facile a tirer…(je suis tres borne, votre point de vue ne m’intéresse pas ;). Le 5.56 est un choix qui manque d’audace et d’indépendance critique, Il n’est que le reflet du conformisme moutonnier otanien.
    La plus part des populations vivent en zone urbaine ok mais %90 des combats en ville…Vraiment?…Question: est ce vrais pour l’armée Francaise ?

    Reply
    • Ce calibre est celui du résultat d’une standardisation de l’Otan effectivement, une standardisation économique des coûts et une standardisation “tactique” (chacun pouvant au gré des opportunités tirer avec les cartouches de l’autre) qui peut aussi se comprendre – Cette balle 5.56mm, trop légère et perdant beaucoup d’efficacité au delà de 300m pâtit d’un manque de pouvoir d’arrêt et de pénétration évident et régulièrement signalé – J’ai pour ma part toujours été surpris que l’on ne se soit pas intéressé de plus prés a un calibre intermédiaire entre 7.62 et 6.56 comme le 6.5mm Grendel mais passons…!
      Les nouvelles cartouches M855A1 en 5.56mm qui aux Etat Unis sont promises au remplacement de la cartouche standard dite “green” donne beaucoup plus de pouvoir de pénétration et d’arrêt mais quid de cette cartouche en dotation dans nos armées ?
      Le combat urbain a prit à juste titre beaucoup plus d’importance avec les combats asymétriques et si l’intérêt que l’on doit lui accorder est devenu incontournable, le 90% me semble très fortement exagéré quand même !

      Reply
      • Le 5,56 n’est pas une munition destinée à tuer.
        C’est une munition développée durant la guerre du Vietnam pour répondre à la tactique du Vietcong.
        Le but étant de blesser plutôt que de tuer.
        La logique est la suivante : Un mort, c’est quatre planches et deux hommes pour creuser un trou durant une heure, tandis qu’un blessé coute très cher en personnel médical, en temps et en logistique.
        De plus, un mort, on lui érige un monument, on en fait un héro. Tandis qu’un blessé, on le croise tous les jours et cela a (ou est supposé avoir) un effet démoralisateur sur la population civile.
        C’est la raison profonde du développement du 5,56

        Reply
  17. Photo du profil de Guy SEGUINOT

    Il était sans douté possible de développer une nouvelle arme basée OTAN Chargeur STANAG, Bi-Calibre 223 et 30 BLK interchangeable par canon démontable, avec des adaptateurs fabriquée en France avec même une architecture type FAMAS ce qui est possible voir VHS-D1. Indsutriellemnt parlant nous avons le savoir faire, commercialement parlant il est plus facile de vendre des armes individuelles que des Rafales, et c’est rentable, l’Allemagne nous a pris notre 3eme place, politiquement parlant c’est encore un abandon de position industrielle scandaleux.

    Reply
  18. Avant de critiquer la France, qui a doté son armée du premier fusil à poudre sans fumée, qui a la première investi dans l’arme aérienne.. il faudrait connaitre son sujet. Le fusil semi automatique qui deviendra le Mas 40, puis le Mas 49/56, et fait aujourdhui l’admiration des tireurs américains, a été develloppé en paralléle avec le Mas 36 dont il partage de nombreuses pièces. Il n’a pas été commandé, la priorité étant de doter l’armée de Mas 36. Il n’y en aura eu que 82000 livrés en 40. De mème le FM Mas 24/29, sans équivalent. Les retards dans les commandes concernent l’ensemble des armes françaises.

    Reply
  19. Au dela des 500 m cette munition est-elle efficace ? Le 7,5mm du 49,56 étalait à 400m . Et que pensez vous de la 6,8mm?

    Reply
    • Pas vraiment, la balle trop légère perd de sa rectitude da ns sa trajectoire au delà de 300m et on ne peut raisonnablement effectuer du “tir a tuer” qu’a cette distance – Plus loin est toujours possible bien sûr mais la distance faisant sont œuvre cela deviens plus aléatoire et reste impacté par les conditions météo,, la balle perdant de surcroit rapidement de son pouvoir d’arrêt. Perte de temps que de parler du 7.5mm et du Grendel puisque ces calibres ne sont pas d’actualité mais il est certain qu’entre le 5.56mm un peu trop léger mais confortable au tir en rafale et le 7.62x51mm surpuissant pour le tir en rafale controlé , un calibre intermédiaire aurait pu être intéressant mais bon, cela reste a prouver

      Reply
  20. il est regrettable que les différents bureaux d’etudes français n’aient pas été en mesure de pondre une arme 100% française. J’avais eu une conversation en 2008 à Houston avec un armurier qui avait fait la guerre du Golfe. Il me vantait les mérites du clairon sur le terrain en comparaison des fusils américains et anglais. Preuve qu’on avait la technologie pour faire un bel engin. France, mere des arts, des armes et des lois….que nous reste-il ?

    Reply
  21. je lis des commentaires “farcis d’erreurs”, quand j’ai fais mes “classes” en fev 76, lors de la première séance de tirs, dites de “découverte de la 7,5”, nous utilisâmes des “MAS 31” (MAS 36 sans porte bayonnette), ayant par la suite utilisé un SIG 541, j’aurais bien vu un SIG 551 prendre la relève, quant à l’évolution des fusil de précision (FRF1> FRF2), j’avais entendu parler de beaucoup de calibres en même temps; 8mm, 10,4mm …, pour en fait voir arriver les 7,62×51 et 12,7×99 (pourtant nous n’étions pas dans l’Otan), la 10,4 aurait été plus intéressante (voir les résultats des 338 et 416), bref nos ingénieurs de l’armement se “loupèrent” lamentablement, les politiques (des commissions parlementaires) trouvant les réunions trop “techniques”, allèrent au plus simple…, pour certains qui ne seraient pas au “parfum”, le char “LECLERC” est produit chez NEXTER (société Allemande)….

    Reply
    • Nexter une société Allemande…ben voyons ! Ce char n’est plus produit depuis un moment et lorsqu’il le fut c’était chez Nexter une société 100% française, ceux qui nous reste sont en service dans les RCC ou sous coccon en attente de refonte pour le programme Scorpion – Depuis la fusion avec KMW (Allemagne) cette société a migré vers un statut de joint-venture 50/50, chaque societé conservant ses actifs a hauteur de 50% après échange des actions correspondantes , la direction de la nouvelle entité est commune.
      Ce n’est donc pas une société allemande ou alors il faut nous expliquer votre tour de passe passe !

      Reply
    • Reply
  22. @ Charles LFB…
    lorsque vous écrivez par exemple que “le fusil d’assaut SIG 516, adoptés au sein des armées suisse, argentine, égyptienne et serbe.” doit-on comprendre que c’est devenu l’arme “réglementaire” de ces pays ? ce qui à ma connaissance, je pense n’est pas la réalité – Ces armes ont par contre très certainement été “adoptées” par certaines unités, comme les FS dont c’est une liberté habituelle, mais pas en tant qu’arme réglementaire, ce qui n’est pas la même chose …? Pouvez vous confirmer ou infirmer svp ?

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register