Les Fedayeen Saddam portaient le casque de Dark Vador

Au milieu des années 90, Saddam Hussein créa son propre Corps destiné à le protéger lui-même et le régime : les Fedayeen (ou Fedayin) Saddam, les « hommes du sacrifice ». Quand les Etats-Unis envahissent l’Irak en 2003, les Fedayeen sont entre 30 000 et 40 000 et pour certains équipés d’un uniforme très particulier. Ils portent en effet une tenue et un masque entièrement noir. Et un petit nombre portaient également un casque (noir évidemment) qui devrait vous rappeler quelque chose…

Oui, les Fedayeen portaient bien un casque style « Dark Vador », fabriqué dans une fibre balistique similaire au Kevlar. Mais pourquoi équiper des soldats avec ce casque Star Wars ?L’explication est simple : le fils d’Hussein, Uday, était un énorme fan des films de George Lucas. Du coup, cela semblait être une « bonne idée » de les équiper d’un casque similaire au plus grand méchant de l’histoire de la science-fiction. Pour impressionner des Américains ? Oui, pourquoi pas… Alors ça aurait pu faire son effet, sauf que les « militaires » qui étaient engagés au sein de cette force n’en étaient pas vraiment. Il pouvaient être recrutés dès l’âge de 16 ans mais ne faisaient pas officiellement partie de l’armée Irakienne et ne recevaient aucun entrainement spécifique, ou même d’armement lourd. Plutôt étrange donc pour une garde rapprochée… En fait ils étaient d’avantage utilisés pour lutter contre la contrebande et répondre aux « demandes spéciales » de Saddam, même les plus injustes et cruelles. Les images du casque ci-dessous sont cliquables.

Sauf que la Force n’étaient pas avec eux…

Du coup les Fedayeen ont surtout été utilisés pour le combat urbain et pour tendre des embuscades, déguisés en civil. Avec une expérience limitée du combat des entraînements quasi-inexistants, c’était la seule manière « efficace » de se battre contre les Américains. Après la chute de l’armée régulière Irakienne et de la Garde Républicaine, les Fedayeen ont harcelés les troupes US avant d’être réduits au silence au fur et à mesure du conflit, et de tomber dans l’oubli… n’est pas l’empereur du mal qui veut !

« Fedayeen ? Connais pas… »

Photos : nuke.combat-helmets.com.