Accueil » Qui étais tu : Stanislav Petrov ?

Share This Post

Histoire militaire

Qui étais tu : Stanislav Petrov ?

Qui étais tu : Stanislav Petrov ?

Stanislav Petrov : l’homme qui empêcha une guerre nucléaire

Son nom ne vous dit peut-être rien mais cet homme a probablement empêché le déclenchement d’une guerre nucléaire. Et ceci, sur une simple intuition…

Le vol KAL 007

Nous sommes en Septembre 1983, en pleine guerre froide et la tension est à son comble. Le 1er Septembre 1983, le vol Korean Air Lines 007 effectue un trajet régulier entre New-York et Séoul. Le Boeing 747 décolle de l’aéroport international de New York John-F.-Kennedy le 31 Août, fait une escale à Anchorage en Alaska avant de prendre la direction de Séoul. Mais le vol KAL 007 emprunte un trajet beaucoup plus à l’ouest que prévu et pénètre involontairement dans l’espace aérien soviétique. L’avion sera abattu par des chasseurs Soviétiques Su-15 Flagon, et s’écrasera en tuant les 269 personnes à bord dont le représentant des Etats-Unis Lawrence Patton McDonald, cousin du General Patton. Cet événement fera monter d’un cran supplémentaire les tensions déjà hautes entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique. Ronald Reagan parle « d’un acte barbare » et « d’un crime contre l’humanité ». La moindre étincelle peut provoquer un incendie…

25 jours après…

Stanislav Petrov, né le 9 septembre 1939 à Vladivostok, était un officier de la force de défense anti-aérienne de l’Armée soviétique. Dans la nuit du 25 au 26 septembre 1983, il est stationné dans une base de surveillance, à une centaine de kilomètres au sud de Moscou. A 00h15, heure de Moscou, le système de surveillance anti-missiles s’allume et s’affole : un satellite Soviétique aurait détecté quelque chose. Il semblerait que cinq missiles équipés de têtes nucléaires ont été tirés de la base américaine de Malmstorm dans le Montana. A cette période, une seule cible semble évidente : ils se dirigent vers l’Union Soviétique…

Une histoire de timing… et de nombre

Mais Petrov est méfiant. En cas d’attaque nucléaire, les Américains auraient envoyé plusieurs dizaines (voir plus) de missiles. Ils ne se seraient pas contentés de la moitié d’une dizaine… Le système de détection de l’époque était nouveau et Petrov ne lui faisait pas entièrement confiance. Mais les secondes s’écoulent et une décision doit être prise. Petrov suit son instinct et décide donc… de ne rien faire. Il n’envoya pas le message d’avertissement par ordinateur mais préféra vérifier si ce dernier n’avait pas un défaut. Il indiqua donc à ses supérieurs que, selon lui, il s’agissant d’une fausse alerte. Ces derniers ont suivi son avis et n’ont ainsi pas déclenché une riposte, qui aurait été le commencement d’une guerre nucléaire (auquel cas, on aurait pas été là pour vous raconter cette histoire). Et Petrov vu juste : la fausse alerte a été déclenché par la réflexion des rayons du soleil sur les nuages, faisant croire aux satellites de surveillance qu’il s’agissait de missiles au décollage.

Les jours suivants, Petrov continua de travailler, comme si de rien n’était. L’incident resta secret jusqu’en 1998, où les documents furent déclassifiés. Et le monde Occidental fit la connaissance de l’homme qui a probablement sauvé l’humanité. Il reçut de nombreux messages du monde entier mais Petrov est toujours resté simple et n’a pas vraiment compris l’agitation autour de lui. Il déclara humblement avoir « simplement fait son boulot ». Stanislav Petrov est décédé le 19 Mai dernier, près de Moscou, à l’âge de 77 ans. Je pense qu’on peut tous le remercier d’avoir vraiment bien fait son boulot…

Stanislas Petrov en 2015

Share This Post

Passionné d'équipements militaires, du cinéma de guerre et de la 2nd Guerre Mondiale, je travaille chez Welkit depuis 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register