Accueil » Quatre avions que les Américains ont empruntés aux Britanniques pendant la 2nd Guerre Mondiale

Share This Post

Histoire militaire

Quatre avions que les Américains ont empruntés aux Britanniques pendant la 2nd Guerre Mondiale

Quatre avions que les Américains ont empruntés aux Britanniques pendant la 2nd Guerre Mondiale

Les Etats-Unis ont volés sur des appareils Britanniques

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les États-Unis constituaient « l’arsenal de la démocratie », et pourtant même cet arsenal n’a pu se passer du soutien de ses alliés. Les Britanniques, en réalité, ont consenti à leur prêter certains de leurs avions pendant le conflit. Voici donc quatre avions mythiques que les Etats-Unis ont empruntés aux Britanniques :

1. Supermarine Spitfire

Oui, malgré le fait que les États-Unis étaient dotés des P-40, P-38, P-47, P-51, F4F Wildcat, F6F Hellcat et du F4U Corsair; ce qui assura la victoire de la Bataille d’Angleterre fut l’acquisition du Supermarine Spitfire. Selon les affirmations du site SpitfireSite.com, les Spitfires américains servirent principalement en Afrique du Nord et en Italie, jusqu’à ce qu’ils soient remplacés par les P-51. On attribue 350 victoires aux Spitfires des Forces aériennes de l’armée américaine.

Spitfire LF Mk IX, MH434 piloté par Ray Hanna en 2005. Le Spitfire a été utilisé par l’USAF en Méditerranée entre 1942 et 1944.

2. Airspeed Horsa

Bon, techniquement c’est un planeur. Mais tout planeur qu’il soit, les États-Unis s’en sont largement servis pour transporter de l’équipement lourd à destination des 82ème et 101ème divisions aéroportées. Le Airspeed Horsa était parfaitement adapté au transport des troupes et d’équipements. De plus, les États-Unis avaient à leur disposition 301 avions pour le débarquement, comme le suggère l’ouvrage World War II Glider Assault Tactics.

Un planeur Airspeed Hora en remorquage. Les USA ont utilisé 300 de ces appareils le 06 Juin 1944.

3. De Havilland Mosquito

Cet avion était très polyvalent. Il fut notamment utilisé pour la reconnaissance photo et excellait en tant que chasseur de nuit, chasseur lourd mais aussi en tant que bombardier léger. Un certain nombre de ces avions fut utilisé en ce sens pendant la Seconde Guerre Mondiale par l’Armée de l’Air. Néanmoins, le site historynet.com a souligné le fait que la plupart de ces avions s’écrasèrent en raison des difficultés à faire voler ce bolide aérien. L’Amérique l’a peut-être oublié mais le Mosquito est toujours considéré comme une légende

Un De Havilland Mosquito NF Mark XIII du 256 Squadron de la RAF pris en photo en Italie, pendant son décollage avant une mission d’intrusion de nuit en territoire ennemi.

4. Bristol Beaufighter

Ce fut un chasseur polyvalent, qui envoyait du lourd (quatre canons de 20 mm, six mitrailleuses de calibre .303). Selon le site Combat Squadrons of the Air Force, les États-Unis ont fait usage de quatre escadrons de Beaufighters jouant le rôle d’appui tactique de nuit. Avant de finalement recourir au P-61 Black Widow, ces escadrons opéraient sur le flan méditerranéen.

Le Bristol Beaufighter, qui fut utilisé par quatre escadrons de l’USAAF pendant la guerre.

Share This Post

Passionné d'équipements militaires, du cinéma de guerre et de la 2nd Guerre Mondiale, je travaille chez Welkit depuis 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register