Accueil » Les Britanniques accueillent les premières pilotes de char

Share This Post

Actualité Militaire

Les Britanniques accueillent les premières pilotes de char

Accueil des premières femmes militaires pilotes de char dans l'armée britannique

Nouveaux postes à pourvoir pour les femmes militaires

En ce mois de Janvier 2017, l’armée Britannique a ouvert officiellement son programme d’entrainement de pilote de char aux membres féminins. Les premiers régiments qui accueilleront les élèves pilotes sont le King’s Royal Hussars, le Queen’s Royal Hussars et le Royal Tank Regiment.

Une sélection et des critères inchangés

Le secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni, Michael Fallon, pense évidemment que « l’arrivée des femmes ne rendra pas le programme d’entrainement moins difficile. Nous devons néanmoins nous assurer que l’entrainement physique et les tests ne soient pas discriminatoires envers les femmes. Mais ils ne doivent pas non plus impacter sur les capacités opérationnelles des unités ». Michael Fallon rajoute : « J’ai toujours pensé que les rôles dans notre armée doivent être déterminés par les compétences, et non par le genre. Les femmes ont déjà montré leur efficacité dans les conflits récents, et ce dans un large panel de spécialités et de rôles ».

Femme militaire Britannique au commande d'un hélicoptère Apache du 4 Regiment Army Air Corps, au Camp Bastion, dans la province de l'Helmand, en Afghanistan en 2015.

Femme pilote Britannique au commande d’un hélicoptère Apache du 4 Regiment Army Air Corps, au Camp Bastion, dans la province de l’Helmand, en Afghanistan en 2015.

Femmes combattantes

Les femmes militaires Britanniques servent déjà dans de nombreux corps de métier de l’armée mais ne sont pas encore totalement intégrées aux rôles de combats direct au sol. Mais les quelques expériences menées par l’armée Britannique ont montrées qu’il n’y avait aucune perte de cohésion ou de performances quand des femmes étaient intégrées dans une unité, telle qu’elle soit. A vrai dire, il a même été remarqué une amélioration de la cohésion dans les unités non-combattantes dirigées par des femmes. Objectivement, les Britanniques n’ont trouvé aucune raison valable d’exclure ou de limiter le rôle des femmes dans l’armée. Ce changement global de mentalité s’observe de plus en plus : par exemple, les Etats-Unis ont ouvert l’année dernière la sélection SEALs aux femmes, une première pour une unité de Forces Spéciales.

Share This Post

Passionné d'équipements militaires, du cinéma de guerre et de la 2nd Guerre Mondiale, je travaille chez Welkit depuis 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register