Accueil » Voici ce que deviennent les chiens militaires aux Etats-Unis

Share This Post

Actualité Militaire

Voici ce que deviennent les chiens militaires aux Etats-Unis

Voici ce que deviennent les chiens militaires aux Etats-Unis

Les chiens militaires américains : quelles perspectives après le combat ?

Après 10 ou 12 ans de service, il est temps pour les MWD (Military Working Dog) de se retirer et de retourner dans le civil. Mais contrairement à nous, êtres humains, ils ne sortent pas immédiatement se boire un verre pour célébrer cela ! Aux Etats-Unis, avant novembre 2000, la plupart des chiens étaient euthanasiés ou simplement laissés sur place sur les théâtres d’opérations. Et oui, malgré leurs rangs, les chiens militaires étaient considérés comme du simple équipement….

Robby’s Law

Mais tout ceci changea avec la loi de Robby, signée par le président des Etats-Unis de l’époque, Bill Clinton, en novembre 2000. Cette loi a permis à tous les animaux en fin de service de pouvoir être adopté, soit par leur maître dans le monde militaire, soit par les services de police, soit par une personne dans le civil. Quand un chien militaire est retiré du service, c’est en général à cause de ses blessures ou des maladies. Et dans ces cas-là, la meilleure personne désignée pour s’en occuper reste son maître. D’ailleurs 90% du temps, les chiens sont adoptés par ces derniers. C’est tout à fait logique et tant mieux ! Difficile de briser les liens qui se tissent avec son animal sur le champ de bataille…

Mais si les chiens ne peuvent être adoptés par leur ancien maître sur le terrain, ils peuvent être transférés chez les Forces de l’Ordre. Seulement, les chiens ne sont pas forcément toujours entraînés pour répondre aux besoins spécifiques de la Police. Mais ces animaux appartiennent contractuellement au département… Ils sont donc les seuls chiens, avec ceux spécifiquement formés par et pour les Forces de l’Ordre, autorisés à faire des patrouilles, de la sécurité, de la détection de substance, entre autres.

Une nouvelle maison

Mais parfois même la Police ne veut pas de ces chiens, toujours à cause de leurs âges ou de leurs blessures. Et c’est là que les civils entrent en jeu ! Mais l’adoption par un civil n’est pas un processus rapide, et les demandeurs sont scrupuleusement contrôlés. Il faut environ un an pour un civil pour obtenir l’adoption d’un ancien MWD, et ce après un entretien très précis. En effet, ils ne sont pas de « simples » animaux que vous pouvez ramener à la maison, comme ceux que vous pouvez trouver à la SPA. Ces chiens ont connu le combat et peuvent ressentir les mêmes symptômes post-traumatiques que leurs homologues humains. Ils ont été entraînés pour détecter des bombes et se battre contre un ennemi et peuvent donc avoir des difficultés pour (re)socialiser avec les autres chiens.

Lors de la sélection des MWD, seuls les animaux les plus énergiques sont retenus pour le combat. Mais après plusieurs années de guerre, ces vieux chiens montrent des signes de nervosité et de stress. Néanmoins, il a été prouvé scientifiquement qu’un chien, même un ancien MWD, peut aider un ancien militaire atteint de troubles post-traumatiques. Voilà pourquoi la quasi-totalité de ces chiens sont adoptés par leurs anciens maîtres de guerre. Pour une autre vie ensemble, bien plus tranquille…

Crédit : Eric Milzarski.

Share This Post

Passionné d'équipements militaires, du cinéma de guerre et de la 2nd Guerre Mondiale, je travaille chez Welkit depuis 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register