Comment allumer un feu avec un Firesteel ?

Le firesteel c’est ce genre d’outils aussi vieux que le couteau voire plus mais qui de nos jours subit mauvaise presse. On va essayer de tirer cela au clair.

La pierre à feu est un outil rustique, totalement résistant à l’eau et qui permet d’allumer plusieurs milliers de feux. C’est quand même un sacré outil ! On utilise depuis des lustres cette technique d’allumage par percussion avec un silex, et un bout de silex peine à faire une étincelle, alors que maintenant on a le ferrocérium, qui produit des gerbes d’étincelles, plus personne n’arrive à faire du feu. Ce n’est pas très logique. Mais tout découle de la découverte du ferrocérium qui a permis la création des briquets jetables à gaz tel que nous en avons aujourd’hui. Avec ça et trois bouts de journal et votre feu est prêt. Il est important de retenir que le firesteel demande un peu plus de temps que le briquet, prévoyez 10-15 minutes pour allumer le feu, surtout au début.

dscn6685

Bon rentrons dans le vif du sujet ! Vous voulez faire un feu au firesteel mais vous ne savez pas lequel acheter. Pas de panique, tous ont la même qualité ! Vous trouverez des modèles de diamètre et longueur différents mais il n’y a pas de différence énorme, certains feront un peu plus d’étincelles mais ce n’est pas cela qui va faire la différence entre réussite et échec. Le seul détail important est le silex, la partie de métal que vous frottez contre le ferrocérium, vous en avez toujours un vendu avec, accroché par une ficelle mais tous ne se valent pas forcément. Je préfère utiliser mon couteau, la tenue en main est meilleure et il est plus facile de faire beaucoup d’étincelles. Malheureusement tous les couteaux ne peuvent être utilisés alors il est toujours bon d’avoir un petit silex en plus.

716230-559758_1_1434381649

Vous venez de recevoir votre pierre et vous ne brûlez plus que d’une envie, faire du feu avec ! Un peu de patience il faut d’abord travailler le geste, placer votre silex avec un angle de 30° et alors attention il y a un truc ! Le geste qui parait le plus simple est de pousser sur la tige avec la main qui tient le silex, mais ce qui se révèle être le plus pratique est de tirer la main qui tient la pierre. La raison est que lorsque devant votre feu en devenir, vous risquez de taper dedans et en mettre partout. Dorénavant vous arrivez à faire de belles étincelles mais vous cherchez à quoi est ce qu’elles pourraient mettre le feu. Vous pouvez essayer sur des brindilles, des feuilles mortes…. Ça ne va pas prendre feu. Vous allez devoir trouver de l’amadou. Pour les plus impatients vous avez une petite liste non-exhaustive d’amadou un peu plus bas. Le terme d’amadou désigne deux choses, soit un champignon, soit un matériau qui peut servir pour allumer un feu. Je divise les amadous en deux catégories:

  1. Les amadous qui produisent une flamme (par exemple le papier de bouleau dont on en reparlera après).
  2. Les amadous qui produisent une braise (le champignon, l’amadouvier est typique et permet de conserver une braise pendant des heures)

dscn6679

Voyons comment allumer votre premier feu avec un amadou qui produit une flamme. C’est la manière la plus simple qui soit. Cependant il est très important de bien préparer son feu avant de l’allumer. Préparer des tas de bois:

  • Gros diamètre
  • Moyen diamètre
  • Petit diamètre
  • Brindille
  • Brindille très fine

Si vous n’avez pas de brindille, vous avez de grandes chances de ne pas transmettre la flamme et consumer l’amadou pour rien. Bien évidemment le bois doit être sec ! Une bonne technique consiste à découper des fines lamelles de bois sur une grosse branche. Cela permet de faire sécher le bois plus vite et de le consumer facilement.

On y est presque ! Vous avez votre bois et vous n’avez plus qu’à trouver votre amadou. Je vous recommande d’utiliser de l’écorce de bouleau. Si vous frottez l’écorce avec votre couteau vous allez récupérer une matière très fine semblable à du papier, c’est pour cela que je l’appel papier de bouleau. Récupérez en une poignée. Placez le papier de bouleau, sous forme de grosse pelote, dans un tas de fines brindilles. Frottez votre pierre à feu près du bouleau et vous verrez votre premier feu prendre vie !

dscn6680

Démarrer un feu avec un amadou à combustion lente est un peu plus compliqué. Prenez un morceau d’amadou, le champignon, et faites en de la fine poudre en vrillant une pointe de couteau dedans. Ensuite faites des étincelles jusqu’à ce que vous voyez apparaître de petites braises. Transvaser les braises dans quelque chose qui brûle très facilement. Par exemple de la sciure de bois bien sèche, de la fougère séchée, du foin ou encore de l’herbe séchée. Soufflez sur les braises, au début très doucement puis de plus en plus fort. Votre combustible va commencer à fumer très fort, pour éviter de s’asphyxier, on effectue un mouvement de balancier. D’un seul coup tout va s’enflammer, alors placez le tout dans le bois que vous avez préparé au préalable. C’est terminé, prenez en soin jusqu’à ce que le feu soit bien lancé et vous serez sûr d’avoir un bon feu allumé sans briquet !

Dernières choses à savoir avant de vous lancer.

  1. Entraînez-vous, plus vous ferez de feu au firesteel, plus cela sera facile.
  2. Soyez malin, cherchez des amadous autour de vous, tout peut plus ou moins servir mais surtout utilisez toujours du bois et des amadous secs !
  3. Si vous n’en avez jamais fait, apprenez à faire des feux avec des briquets, voyez ce qui brûle bien, vite ou lentement…. Une fois de plus, avec l’entraînement tout sera plus facile.

Et pour finir une liste d’amadous, sachant qu’il en existe des centaines :

  • Écorces de bouleau
  • Amadouvier
  • Bois gras
  • Tissu carbonisé
  • Poudre de bois
  • Massette
  • Coton+vaseline
  • Paracorde
  • Ficelle en fibre naturelle
  • Copeaux de magnésium
  • Copeaux de bois très fins
  • Poussière aspirateur
  • Gel hydro alcoolique
  • Hérisson de bois…

Soyez inventif, faites des tests et vous pourrez allumer des feux dans toutes les conditions !

Avertissement : le contenu de cet article est l’avis de l’auteur et ne reflète pas nécessairement les politiques ni les opinions de Welkit.